Prêtre, auteur et coach

Un parcours de foi et d'audace !
En 2017, David Gréa décide de se marier après 17 années de prêtrise.
Il ne lui sera pas permis de poursuivre son ministère
malgré sa demande à l'Eglise. Aujourd'hui il continue
d'accompagner le développement personnel et spirituel
de nombreuses personnes à travers son activité de coaching
(Paris, Bordeaux, Lyon) et ses méditations bibliques.

Un livre pour raconter son histoire

Témoignages

Un grand merci pour avoir fait une messe accessible et joyeuse qui a permis à nos amis et familles, comme à nous, de retrouver le chemin du seigneur:)

J'espère que tu continueras, même si c'est d'une autre manière, à faire profiter l'Eglise de tes charismes d'évangéliste et de leader. Pour moi, tu as été une vraie source d'inspiration et d'espérance pour le renouvellement de l’Eglise.

J’ai été profondément touchée par l’attention que vous m’aviez prêtée, et par vos prières. Je me suis sentie profondément entendue, écoutée dans la complexité de mon âme et dans la fragilité de mon existence. De cela, je vous suis immensément reconnaissante.

J’espère pouvoir bénéficier encore de vos paroles, de vos enseignements issus des Evangiles, qui m’ont apporté réconfort, soutien et éclairage, peut-être dans un contexte autre que celui de votre ministère.

Dernières méditations

À condition

Nous méritons des éloges ou des reproches selon ce que nous avons fait. C’est ainsi que nous finissons par être convaincus que l’affection, la fidélité ou l’amour se méritent. De plus, nous mettons tous des limites au supportable, à la fidélité, à l’affection… Cela risque de conditionner notre rapport à Dieu. Quand c’est le...

Réconfort

La suite de la lecture d’hier nous apprend que les apôtres rassemblés ont prié et décidé qu’il ne fallait pas imposer la circoncision. Ce n’est pas parce qu’on fait ceci ou cela, lire la Bible chaque jour, prier régulièrement ou accomplir une bonne action que le salut est donné. C’est Jésus qui obtient pour...

Un monde uni

Conflits entre nous, entre nations, en nous-mêmes … La division semble régner, et ce n’est pas sans raison que les Grecs ont donné le nom «diable» (diviseur) au maître de la division. Jésus (prénom qui signifie «Dieu sauve») est venu apporter un autre nom, celui du Père qui est amour. C’est pourquoi il dit:...

Contacter David Gréa